30 juin 2014

Interview - Eric SPROGIS



Rencontre avec Eric SPROGIS, directeur musical





Figaro Si, Figaro Là : Eric Sprogis, vous êtes le directeur musical de notre production des Cloches de Corneville de cet été. En quoi consistera votre travail ?

Eric Sprogis : Il a commencé depuis longtemps…presqu’un an ! Après que l’œuvre fut choisie par le Conseil d’Administration de Figaro si, Figaro là, il a fallu déterminer l’ensemble des « forces » musicales que cette option impliquait : nature des rôles (registre vocal, profil des personnages), composition de l’orchestre, type de chœur etc. Ensuite, avec les autres membres du conseil artistique et sous la responsabilité du président  Patrick Bertrand, nous avons construit la distribution, soit en faisant appel à des artistes qui avaient déjà travaillé avec nous, soit en organisant des auditions de recrutement.
Pendant le mois de juillet, mon travail de « conseiller musical » se transforme en chef d’orchestre au cours des répétitions, d’abord avec les chanteurs, ensuite avec l’orchestre…et puis avec tout le monde lors des répétitions générales et, bien sûr, des représentations. Ce travail de direction se fait en étroite collaboration avec Agnès Delume (metteuse en scène) afin que l’ensemble présente la meilleure cohérence musicale, scénique, dramatique.

FSFL : Quel est l’intérêt de représenter aujourd’hui cette œuvre qui fut créée en 1871 ?

ES : Elle fait partie du meilleur du répertoire de l’opéra-comique ou, si l’on préfère, de l’ "opérette classique". Sa musique est d’une grande finesse très représentative de la musique vocale française et beaucoup de ses mélodies sont encore dans la tête de tout un chacun…même si l’on ne sait pas toujours d’où elles sont issues ! Mais, pour lui donner toute sa place dans la programmation culturelle d’aujourd’hui, il faut la monter avec une très grande exigence.

FSFL : A ce propos, avez-vous apporté des changements par rapport à l’œuvre originale ?

ES : Oui. Mais en respectant au plus près la musique de Robert Planquette, le compositeur. Il faut en effet savoir que celui-ci n’a pas écrit lui-même l’orchestration. Planquette a confié une partition « chant et piano » à un autre musicien (dont le nom a été oublié) afin qu’il réalise une version avec orchestre. La partition complète de cette orchestration n’existe plus. Cela m’a donc intéressé de me mettre dans la peau de ce collaborateur et d’écrire une nouvelle orchestration, comme si c’était à moi que Planquette avait confié sa partition ! Cela  me permettait en outre de réaliser une version totalement adaptée à notre orchestre.

FSFL : Quelles options avez-vous prises pour écrire cette nouvelle version ?

ES : Pour tenir compte du caractère très différent de chacun des trois actes, je me suis inspiré de trois grands modèles historiques de l’opéra. Pour le premier acte, ce sont les compositeurs classiques (Mozart, Haydn) qui m’ont guidé. Le deuxième acte (celui du château, des fantômes, de la manipulation…) prendra la couleur des grands opéras français du 19ème siècle (Gounod, Massenet…). Quant au 3ème acte, celui de la fête et des épousailles, il rendra quelques échos de la période baroque (n’oublions pas que l’intrigue originale se situe sous le règne de Louis XV…). Afin de caractériser ces choix, j’ai d’ailleurs composé trois préludes originaux sur des thèmes tirés de l’ouvrage : l’ouverture du premier acte s’inspire des ouvertures de Mozart, celui de l’acte II est un pastiche du Prélude du Faust de Gounod, et celui de l’acte III peut faire penser, par exemple, à la musique de Rameau.
Les options de mise en scène d’Agnès Delume (une troupe de comédiens-chanteurs itinérants qui monte…les Cloches de Corneville) m’ont beaucoup aidé pour ces choix ainsi que le fait que nous jouions sous un chapiteau de cirque.

FSFL : Et le résultat pour le public ?

ES : Cela sonnera, je l’espère, comme une grande fête aux multiples facettes et qui, comme dans toutes les fêtes, nous fera vivre des moments de joie, de détente mais aussi de mystère, de tension, de malentendus… Comme dans la vie !

FSFL : Merci et à très bientôt dans notre chapiteau-opéra.





IIIème édition du Festival "Au Fil des Notes..."

 Festival Au Fil des Notes... 

de l'Opérette romantique

 [Quatre concerts-promenade dans le Pays Montmorillonnais 

dans le charme et la grâce des opérettes et de l’opéra-comique]


Apparue au milieu du XIXème siècle, l’opérette est née en France et a pris des formes différentes selon les pays d’Europe. Elle est une variété d’opéra-comique plus légère dans son sujet et dans sa musique, où tout finit bien généralement, et qui a hérité de ses origines disparates et multiples une grâce et un charme à la fois élégants et populaires. C’est sans doute pourquoi, les principaux airs des opérettes et des opéras comiques de cette époque sont restés célèbres et continuent aujourd’hui de chanter dans la tête de tout un chacun, même si l’on ne sait pas toujours de quels ouvrages ils sont issus.
Figaro Si, Figaro Là, à l’occasion de sa production d’un des plus célèbres opéras comiques français, « Les Cloches de Corneville », propose avec la Communauté de Communes du Montmorillonnais, un itinéraire de quatre concerts au rythme de ce répertoire.
Airs et duos célèbres de ces musiques lyriques seront interprétées par de magnifiques chanteurs avec, en contrepoint d’émotions subtiles, des œuvres de la musique classique ou populaire chantées par l’Académie lyrique (chœur d’enfants et d’adolescents). Ils seront accompagnés par des ensembles instrumentaux composés des solistes de l’orchestre de Figaro Si, Figaro Là.



Les concerts


Concert du samedi 26 juillet - Pressac
Paris lyrique, pari comique
Une plongée dans l’opérette française avec des airs et des duos extraits des plus célèbres opérettes classiques françaises en alternance avec quelques références musicales issues du répertoire choral populaire.

Soliste
Aurélia JONVAUX, soprano
Choeur de la Maîtrise de Figaro Si, Figaro Là - direction Daniel de Coudenhove
Ensemble instrumental de Figaro Si, Figaro Là - direction Eric Sprogis


Concert du dimanche 27 juillet - Moussac
Offenbach, le Mozart des Champs-Elysées

Une plongée dans les œuvres de celui que l’on considère comme l’inventeur de l’opérette, Jacques Offenbach. Des airs et des duos extraits de ses plus célèbres opérettes… en alternance avec des chœurs issus des grands auteurs qui ont marqué Offenbach.

Solistes
Joëlle RALLET, mezzo-soprano
Mathieu MUGLIOLI, ténor
Choeur de la Maîtrise de Figaro Si, Figaro Là - direction Daniel de Coudenhove
Ensemble instrumental de Figaro Si, Figaro Là - direction Eric Sprogis


Concert du mardi 29 juillet - Luchapt
Toute l’Europe au Bel Canto !

L’opérette, comédie musicale avant l’heure, reste avant tout l’affaire du chant dans tous ses aspects. Et le 19ème siècle, en France, en Autriche et en Italie nous laisse un immense répertoire, classique, grave ou léger, qui continue de nous fasciner aujourd’hui. Ce concert sera ainsi consacré à des morceaux célèbres, en soliste, en duo ou en chœur, extraits des oeuvres de quelques-uns des plus importants compositeurs lyriques de cette époque.

Solistes
Clara Guillon, soprano
Mathieu Muglioli, ténor
Choeur de la Maîtrise de Figaro Si, Figaro Là - direction Daniel de Coudenhove
Ensemble instrumental de Figaro Si, Figaro Là - direction Eric Sprogis


Concert du mercredi 30 juillet - Saint-Martin L’Ars
À Vienne, du théâtre au salon

Ce dernier concert nous entraînera dans la capitale européenne de la musique au 19ème siècle qui nous a laissé le plus impressionnant répertoire que l’on puisse imaginer et qui fut le lieu où séjournèrent les plus grands compositeurs.
Conçu autour d’airs et de duos des plus célèbres opérettes viennoises de Johann Strauss et de Franz Lehar, il nous permettra aussi d’entendre des chœurs classiques et populaires issus de cette culture autrichienne qui a tant marqué ce siècle.

Solistes
Aurélia Jonvaux, soprano
Clara Guillon, soprano
Jean Fischer, baryton
Choeur de la Maîtrise de Figaro Si, Figaro Là - direction Daniel de Coudenhove
Ensemble instrumental de Figaro Si, Figaro Là - direction Eric Sprogis

27 juin 2014

Billetterie

Réservez vos billets dès à présent !

Spectacle de Montmorillon : OTSI de Montmorillon : 05 49 91 11 96

Spectacles de Poitiers et de Châtellerault : OTSI de Montmorillon : 05 49 91 11 96 et réseau FNAC 
Fnac, Carrefour, Géant, Magasins U, Intermarché www.fnac.com - www.carrefour.fr - www.francebillet.com 0 892 68 36 22 (0,34€/min)

Spectacle de Saint Georges d’Oléron : OT de St Georges d’Oléron : 05 46 76 63 75 et réseau FNAC
Fnac, Carrefour, Géant, Magasins U, Intermarché www.fnac.com - www.carrefour.fr - www.francebillet.com 0 892 68 36 22 (0,34€/min)

26 juin 2014

Dates et Tarifs

Dates des spectacles
Montmorillon  : 21 juillet - 20h45 > Espace Camille Olivet (face à la piscine)
Poitiers : 24 & 25 juillet - 20h45 > Parc de Blossac
Châtellerault : 28 juillet - 20h45 > Route de Nonnes (face à la salle omnisports)
Saint Georges d'Oléron : 31 juillet  - 20h45 > Parc de Loisirs des Prés Valet


Tarifs
Catégorie 1 : 42 €
Catégorie 2  : 35 €
Catégorie 3 : 19 €
Enfant + de 12 ans, Etudiant, Demandeur d'emploi : demi tarif
- 12 ans : 8 €



Distribution 
Germaine ........................ Aurélia JONVAUX
Serpolette ....................... Clara GUILLON
Jeanne ............................ Joëlle RALLET
Henri de Corneville ........ Jean FISCHER
Grenicheux ..................... Mathieu MUGLIONI
Gaspard .......................... Alan PICOL
Le Bailli ........................... Thomas FLAHAUW
Direction
Direction musicale : Eric SPROGIS
Mise en scène : Agnès DELUME
Chef de chœur : Daniel DE COUDENHOVE

Plan du chapiteau


23 juin 2014

PRODUCTION 2014

LES CLOCHES DE CORNEVILLE
R. PLANQUETTE

En Normandie, à la fin du XVII° siècle, le marquis de Corneville doit s’expatrier avec son petit-fils Henri. En partant, il confie sa fortune et son domaine à son fermier Gaspard. Au fil des ans, ce dernier finit par considérer comme sien les biens et l’or de ses maîtres. Et pour ne pas éveiller les curiosités, il laisse croire que le château de Corneville est hanté par ses anciens châtelains.
À la même époque, un certain comte de Lucenay, autre noble de la région, fuit également la France en confiant sa fille Germaine à ce même Gaspard qui la fait passer pour sa nièce. Enfin, le fermier qui, décidément, se prépare à devenir le personnage incontournable de la pièce, recueille dans un champ de serpolets un bébé qu’il prénomme... Serpolette et qui deviendra plus tard sa servante. La prudence étant mère de sûreté, Gaspard subtilise la page du registre du bailliage où sont inscrites les naissances de Germaine et Serpolette.
L’action débute quelque vingt ans plus tard, à la fin du règne de Louis XIV.


Dates des spectacles
Montmorillon  : 21 juillet
Poitiers : 24 & 25 juillet
Châtellerault : 28 juillet
Saint Georges d'Oléron : 31 juillet

Distribution 
Germaine ........................ Aurélia JONVAUX
Serpolette ....................... Clara GUILLON
Jeanne ............................ Joëlle RALLET
Henri de Corneville ........ Jean FISCHER
Grenicheux ..................... Mathieu MUGLIONI
Gaspard .......................... Alan PICOL
Le Bailli ........................... Thomas FLAHAUW
Direction
Direction musicale : Eric SPROGIS
Mise en scène : Agnès DELUME
Chef de chœur : Daniel DE COUDENHOVE

Tarif
Catégorie 1 : 42 €
Catégorie 2  : 35 €
Catégorie 3 : 19 €
Enfant + de 12 ans, Etudiant, Demandeur d'emploi : demi tarif
- 12 ans : 8 €


Article de presse

150 écoliers chantent en hommage au rêve de Martin Luther King

A l'occasion des cinquante ans du célèbre discours et du prix Nobel de la Paix remis à Martin Luther King, l'association Figaro Si Figaro Là et l'Education nationale ont conçu le spectacle « I have a dream », associant 1.300 élèves de la Vienne.

L'un des neuf concerts, le seul du Sud Vienne, sera donné par 150 écoliers de Saint-Savin, Saint-Germain et Lussac-les-Châteaux, mardi 20 mai au CAR à 20 h.

Au programme, des chants traditionnels africains, d'Amérique du nord (gospel) et français.

Direction d'orchestre : Éric Sprogis ; direction du chœur d'enfants : Joëlle Rallet ; coordination des arts visuels : Bérengère Delbos.
Billetterie sur place à partir de 18 h. Tarif 10 €, réduit 6 €. Gratuit moins de 5 ans.


4 juin 2014

Emission Radio France Bleu

Concert "I have a dream '' - Martin Luther King"
les 26 et 27 mai à Poitiers

Eric Sprogis directeur musical de Figaro Si Figaro là est l'invité de France Bleu Poitou

Ecoutez l'émission diffusée le 26 mai 2014 :


France Bleu logo

3 juin 2014

8ème concert ce soir à Jaunay-Clan


Ce soir a lieu le premier des 2 concerts donnés à Jaunay-Clan, salle de l'Agora à 18h30.
Retrouvez ci-dessous des articles de presse des concerts précédemment donnés :